Intervention « sécurité » sur les créneaux d’entrainements

Bonjour à tous,

 

Nous espérons que vous ayez tous passé d’agréables fêtes de fin d’année malgré les circonstances actuelles compliquées !

Nous souhaitions revenir vers vous en ce début d’année pour une « action » que le BBCL souhaite mettre en place sur les catégories de jeunes.

En effet nous avons malheureusement eu un cas de « racket » récemment d’un jeune basketteur qui sortait de l’entrainement et, rentrant seul, est tombé sur un groupe de jeunes qui l’ont racketté.

Il n’y a pas eu de violences car notre pauvre basketteur a eu la bonne attitude , mais psychologiquement il a été évidemment choqué…

 

Du coup, au – delà des actions que lui et ses parents ont entrepris de leur côté,  nous souhaitions aussi réagir et entreprendre une démarche de « prévention » et aller au-delà du basket.

A cet effet nous avons demandé à un gendarme, proche du club, d’intervenir sur l’ensemble de nos catégories jeunes pour les sensibiliser sur cela mais surtout pour bien leur expliquer l’attitude à adopter, et que faire spontanément au moment ou ce genre de choses se produit, rassurez vous rien de traumatisant ici juste de la pédagogie et des attitudes adaptées à ce genre de situation et enfin un rappel des actions à entreprendre après.

Si vous, en tant que parents, vous souhaitez y participer, parlez en a l’entraineur de la catégorie de votre enfant qui ne manquera pas de vous préciser a quel moment les gendarmes sont censés passer.

Bien sur , il se peut que les visites prévues, soient réorganisées et décalées selon l’activité des gendarmes qui ont bien souvent des imprévus.

Si vous avez des remarques ou si vous n’étiez pas d’accord avec cette démarche n’hésitez pas à nous en parler, ici par mail, ou lors de nos « rencontres » aux entrainements des enfants.

C’est un sujet important , il est important d’en débattre tous ensemble.

Enfin, pour finir, j’ajouterais qu’il est encore plus important que les plus jeunes d’entre eux soient récupérés en sortie de gymnase (dans le gymnase lorsque nous ne sommes pas en période de crise sanitaire comme actuellement) par leurs parents et d’éviter de les laisser rentrer seuls même si le chemin est court, bien sûr je sais que ce n’est pas toujours simple de le faire avec nos activités professionnelles…

Merci de vos retours et à très vite !

Sportivement,

Le BBCL.

Leave a Reply